Assainissement collectif

  • Quelles ont été les dernières réalisations ?

Après quelques mois de travaux, la desserte de la commune de Montenescourt est désormais terminée. Quatre tranches auront été nécessaires pour couvrir le cœur du village.

Les premières ont été réalisées en 2010-2011, les deux suivantes entre septembre 2015 et avril 2016. Entre ce laps de temps, quatre autres tranches ont été réalisées afin de desservir une autre commune voisine, celle de Haute-Avesnes (cf : journal Inter’Com n°1 2015).

La dernière tranche réalisée à Montenescourt visait à collecter les eaux usées des habitations situées à l’intérieur du périmètre de protection du captage intercommunal d’eau potable (géré par le Syndicat des Eaux des Vallées du Gy et de la Scarpe). Plus qu’ailleurs, ces travaux contribueront à maintenir voir à améliorer la qualité de l’eau distribuée dans les foyers de nombreuses communes.

Au total, 170 logements ont été desservis à Montenescourt. Pour ce faire, il a fallu réaliser 3,8 km de réseaux de collecte, 1,3 km de réseaux sous pression et 4 postes de refoulement pour un coût de 1.9 millions d’euros TTC dont 670 000 € TTC pour les deux dernières tranches.
Ces travaux ont pu se faire grâce aux participations financières de l’Agence de l'Eau Artois-Picardie et du Département du Pas-de-Calais.
Les hameaux « Mont de Wanquetin » et  « Moulin Coillot », du fait de leur éloignement par rapport au centre du village resteront en assainissement non collectif.


Travaux d’assainissement à Montenescourt Rue de la Citadelle (1ère tranche) Source : C.C. Val du Gy – Octobre 2010

Travaux d’assainissement à Montenescourt Rues de la Petite Couture et Principale (dernières tranches) Source : C.C. La Porte des Vallées – Novembre 2015
  • Prochaine étape ?

HABARCQ. Six tranches seront nécessaires pour couvrir la commune. Les travaux débuteront cet été et concerneront dans un premier temps, les rues de Gouves, du fond Campion et une première partie de la rue d’Arras, c’est-à-dire la partie Est de la commune. Un avis d'appel public à la concurrence a été lancé pour désigner l’entreprise en charge de la réalisation des trois premières tranches de travaux.
Les riverains concernés par ces tranches ont été conviés à une réunion publique au cours de laquelle ont été présentés le déroulement des travaux et les aspects techniques et financiers liés aux raccordements.

  • Du côté des aides financières

L’Agence de l'Eau Artois-Picardie a décidé de poursuivre jusqu’en 2018 sa politique d’aide au raccordement des propriétés au réseau public de collecte des eaux usées.
En d’autres termes, cela signifie que les propriétaires souhaitant effectuer des travaux de raccordement de leur habitation, au réseau venant d’être installé par la Communauté de Communes, peuvent bénéficier d’une subvention et cela sans condition de ressources !
Attention, cela ne concerne toutefois que les habitations de plus de 5 ans et sous condition que les travaux de raccordement soient réalisés dans le délai de deux ans suivant la mise en service du réseau public.